Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/04/2013

Cet homme

 

Quand il sort, celui avec lequel il échange un salut est toujours heureux de le rencontrer. Chez lui, c’est à la campagne un pavillon dans la verdure. Le jardin est son coin de paradis, avec le potager au fond. Dans l’allée en gravillons, l’automobile qu’il a payée avec ses sous. 

 S’il est d’un naturel sanguin et coléreux, il se garde de proférer des insultes. Il s’impatiente facilement mais respecte l’ordre d’arrivée dans les files d’attente. Il manque d’audace, ne s’impose pas. 

 C’est bras dessus bras dessous qu’il se promène avec sa femme. S’il lui arrive de ne pas savoir se contenir, les enfants dont il est le père, il les aime et leur apprend les bonnes manières. Il respecte les enseignants et le corps médical. S’il a parfois des idées très arrêtées, trop peut-être, il n’impose à personne sa conception du monde. 

 Cet homme dont l’enfance ne fut pas malheureuse, qui n’a pas traversé la mer sur un radeau, qui jamais n’a cambriolé, agressé, violé ni tué, cet homme qui n’a pas de magot à l’étranger, qui ne fait la morale à personne, cet homme dont on ne connaît ni l’origine ni l’histoire ni la religion, il faudra bien qu’un jour les médias nous en parlent. 

 

§

 

 

 

09:09 Publié dans gens | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.