Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2022

Là-bas, tout près

 

 Depuis plusieurs années j’ai animé ce blog. Quand j’écris « animé » c’est un euphémisme. Car je n’ai jamais dissimulé mes idées, même quand elles sont à contre-courant. Je n’ai pas caché mon opposition à toute forme d’obscurantisme, surtout quand il s’agit d’une idéologie devant laquelle il faudrait s’incliner sous prétexte de multiculturalisme. Mais sur ce point, je suis tranquille, les idées les plus sombres n’émanent pas d’une race bien heureusement, ce qui nous donne l’espoir -un beau jour- de voir les fous devenir sages.

 Pour changer et m’amuser un peu, sans pour autant abandonner les fidèles lecteurs de ce blog, j’ai, dans un livre, rassemblé quelques idées, mais surtout des sentiments, sous la forme de nouvelles : « Là-bas, tout près ».

 Il faut parfois des situations exceptionnelles pour révéler ce que nous sommes. De la mise au monde d’un être des temps anciens… au périlleux voyage dans l’espace, du billet doux caché dans une boîte de chocolat… à ces quelques vers écrits par un enfant du ghetto, de la solitude de l’avant-centre au moment du pénalty… à cette multitude de voyageurs plongés sur leurs écrans, de cet homme connecté à tous les satellites, dont la mentalité s’est arrêtée aux premiers bredouillements de l’hominisation, de ces femmes qui se sont battues pour toutes les libertés et qui restent méconnues : ces histoires ont un bon côté : elles exagèrent. Elles ne rapportent pas, elles transportent. Dans le temps et l’espace elles planent, font voir du pays, ou dépaysent. Elles déroutent, mènent « en bateau ». Parfois, en nous égarant, elles dévoilent une réalité qui échappe habituellement à notre regard autant qu’à notre jugement.

DSC02645 (2).JPG

 

Écrire un commentaire